Soirée ROXY x PINK PACK x KEEP A BREAST le 21 novembre à Bordeaux

Comme on n’a pas fait suffisamment de tapage sur Facebook, on vous en remet une couche ici, histoire que vous ne ratiez aucune info.
Si vous n’avez pas le temps de lire notre prose, retenez simplement ça :

Soyez au shop Roxy de Bordeaux à 19h vendredi 21 novembre (demain) pour la soirée de l’année Roxy x Pink Pack x Keep A Breast avec tout plein de cadeaux à gagner, des animations et la présentation de nos week end Winter Sessions !

Pour la petite histoire, Chloé, manager du shop Roxy Bordeaux a entendu parler de nos petites aventures via notre indic chez Keep A Breast (elle souhaite préserver son anonymat). En regardant tout ça de plus près, elle a bien aimé l’esprit Pink Pack (elle a pas dû lire toutes les conneries qu’on raconte, c’est pas possible) et a voulu qu’on imagine quelque chose ensemble. Ensuite tout s’est enchainé très vite !

L’idée de la soirée a germé rapidement grâce à la sympathique Chloé et comme on n’est pas les dernières à danser sur les tables, on a dit « DEAL ! »
8000 coups de fils / mail / brainstorming plus tard, la soirée est ficelée avec du kevlar et c’est un Pink Pack crew en mode « débarquement » qui se rend à Bordeaux demain (on sera 11).

affiche

Alors, pour les infos et animations de la soirée :

- Keep A Breast exposera ses fameux bustes peints dans le shop

10668705_722106671210371_7409882299600299573_o

- Une Jacket Roxy snow hiver 2015 sera à gagner pendant la soirée ! Nous mettrons en place un challenge photos de 19h à 21h30. Vous devrez publier vos participations sur vos réseaux sociaux avec le hashtag #RoxyPinkPackParty, sur un thème que nous annoncerons en début de soirée ;)

S3S4-Lookbook-snow-1600x650-08

- Le représentant d’Indo Board sera là pour vous faire des démos et vous apprendre à tenir sur l’engin. On en parlait dans notre dernier article, c’est un super produit pour compléter une bonne prépa physique.

ori_peak_roller

- De notre côté, pour celles qui ne connaissent pas encore Pink Pack, on se présentera et on parlera aussi de nos events de l’hiver, les WINTER SESSIONS ! On a balancé les dates hier sur Facebook, et on ouvre bientôt les inscriptions :

affiche_winter_session

- Pendant toute la soirée (19h > 22h), vous profiterez aussi de 30% de remise sur tout le Roxy Shop (hors produits techniques). Pour chaque client qui fera un achat ce soir là, on remettra un ticket permettant de peut-être gagner des lots pendant le tirage au sort de 21h30 !

–> Pleins de lots Roxy (casques, masques etc …)

20141120_140319

–> Des lots Skullcandy (casque de musique, écouteurs, goodies)

Capture d’écran 2014-11-20 à 13.44.27

–> Des bagues Mood (ils nous suivent partout ! merci Mood !!)

10658699_10152482148883155_3883497065428053782_o

–> Des perches XSories pour iPhone avec télécommandes. Nous aurons aussi une imprimante de poche XSories à disposition pour imprimer votre meilleur souvenir de la soirée directement depuis l’iPhone !

meshdblaora_meshotdeluxe_u_1

Vous savez tout !!!!

A demain les girls !

Bien se préparer aux sports d’hiver selon le Pink Pack

Il n’est pas encore trop tard pour préparer un peu sa saison d’hiver. Oui parce que même si ça arrive plutôt fort & vite avec ces récentes chutes de neige, se préparer un peu c’est pas forcement s’y prendre 6 mois avant et faire trois triathlons par semaine.
Même les plus fainéants et les moins féru de fitness peuvent se préparer sans que ce soit une torture (même ma grand mère elle peut !), quelques petits moments dans la semaine suffisent !

Comme le but n’est quand même pas de faire n’importe quoi, je vais vous détailler dans les grandes lignes ce qu’il faut travailler un peu avant de monter sur sa planche / ses spatules, tout en prouvant qu’on peut rendre ça sympa !

1/ L’équilibre / L’agilité / La proprioception : « sur tes jambons dans toutes les neiges pourries tu tiendras » (Qu’il disait le vieux sage…)

Ces qualités vont permettre de s’adapter aux différentes situations, et à garder une bonne position.

Ce qu’on peut faire :

- De la Slackline, idéal pour travailler tous les muscles liés à l’équilibre et la proprioception, hyper complet et ludique.

1074712_10201524219525511_586582189_oMag en pleine action

- Monter les escaliers en sautant d’une marche à l’autre avec un pied à droite puis à gauche (ça sera drôle dans les centres commerciaux à Noël !)

- Des squats sur un pied puis l’autre, devant la télé ou en faisant la cuisine (pas sûr…)

- Indo board, skate/ longboard … A ce sujet (l’indo board) on vous en reparlera + tard en vous montrant plein d’exercices à faire avec cette board !

DCIM100GOPRO

2/ La force : « Parce que OUI des bons gros jambons de Bayonne il te faudra » 

On le sait tous, en ski ou en snow, il faut des bons ischio-jambiers et des bons quadriceps principalement (les muscles des cuisses de devant et de derrière). Développer leur force est donc primordial si on veut arriver jusqu’en bas des pistes sans s’arrêter ! Le gainage est important aussi pour renforcer ta carcasse d’une façon plus globale.

AH OUI ! On chill utile, on glisse solide s’il vous plaît ! 

Ce qu’on peut faire :

- La Chaise ! Avec tonton, ou devant la télé, ou partout où on voudrait t’asseoir et qu’il n’y à pas de chaise !
Pour le fun on peut se défier entre amis à celui qui restera le plus longtemps (on a des super jeux), ou bien se défier soi-même d’un jour sur l’autre (pas nécessaire de le faire tous les jours) en notant ses records sur son front le frigo !
Positin de la chaise :  jambes à 90°, dos au mur bien droit, assis sur une chaise invisible quoi !

- Pour les ischio-jambiers il y a un exercice sympa assez simple : se coucher sur le dos, les bras étendus à la hauteur des épaules, les pieds sur un gros ballon de gym ou une chaise ou le canapé ou le chat ou le sol etc. Ensuite, soulever ses hanches en contractant les fessiers et les abdominaux (pour la stabilité). Le corps doit former une ligne droite.

- Le gainage : 3 positions qu’on peut tenir plusieurs secondes/minutes chacune en fonction de ses capacités et de sa progression. Répéter au moins 3 fois dans une même séance. A faire devant un film, ou dans son lit le matin, sur la table du salon (cf vidéo en fin d’article)

- Du vélo, pour les déplacements simples en ville ou pour des balades à la campagne. Pas la peine de sortir le shorty renforcé aux fesses et de se faire un col tous les matins hein

- Marcher, l’automne est plein de belles couleurs pour celles et ceux qui ont la possibilité de marcher en forêt/montagne. Sinon en ville préférer les jambes au tramway !

3/ L’endurance : « jusqu’en bas des pistes tes chaussettes BIEN en place tu garderas »

C’est important de faire augmenter un peu le cardio au moins une fois par semaine, sans pour autant forcer au max… En altitude et au froid on aura forcément de moins bonnes capacités respiratoires pendant l’effort. Si on ne les entretient pas suffisamment ,ça peut vite devenir gênant pendant la pratique.

Ce qu’on peut faire :

- Courir sous la pluie (ou pas) arborant fièrement des lacets boobies, en augmentant les distances parcourues au fil des jours.

1908003_743881022366269_5036477425427117968_n

- Mettre la musique à fond dans le salon et danser n’importe comment 10-20min, 2-3 fois par semaine ça marche aussi et ça défoule !

4/ La souplesse : « tes genoux jusqu’aux oreilles, sans te faire d’entorses, tu monteras« 

Pour donner aux muscles comme aux articulations les moyens de répondre aux exigences à venir, il est impératif de se dérouiller et de s’assouplir. La souplesse est une qualité indispensable pour prévenir les entorses du genou

Ce qu’on peut faire :

- Du yoga et/ou paddle yoga

DCIM100GOPRO

- Des positions d’étirements devant la TV ou pendant les soirées entre amis (assurez vous avant d’avoir de bons amis, qui ne partiront pas en courant…) ça marche aussi. Toutes les positions que l’on connaît des étirements, du yoga sont valables. A voir ici, des positions à reproduire facilement.

5/ La coordination : « A un poulpe désarticulé tu ne ressembleras pas ! »

C’est un peu ce qui englobe le tout, et qui permet de faire le lien entre les membres supérieurs et les membres inférieurs, en maîtrisant nos actions et en les effectuant rapidement et donc plus efficacement. Elle est très liée à notre vitesse d’adaptation, donc indispensable sur la neige !

Ce qu’on peut faire :

- De la corde à sauter ! Qui fera aussi en un même temps travailler ton équilibre, ton agilité et  ton cardio !

- Courir dans les escaliers en jonglant avec ton smartphone, ou bien faire plusieurs choses sollicitant haut et bas du corps différemment et faire tout ça vite, très vite ! (On ne prend pas en charge les frais d’hospitalisation)

Quelques conseils pour pas lâcher et être efficace : 

Essayer de maintenir un certain rythme : planifier sa semaine à l’avance et se fixer des micros défis.
Exemple :
- Lundi je vais à mon rendez-vous dentiste en vélo
- Jeudi je vais courir avec Mel (pas avec Momo, ses jambes font 2x les miennes, j’vais pas être crédible, ENCORE !)
-
Faire 1min30 de chaise avant vendredi
- Courir 10min de plus qu’hier
- Toucher mes pieds avec mes poignets avant mardi
- Etc.

Faites ça entre amis, c’est une bonne occasion de partager quelque chose et vous pourrez en profiter pour boire un mojito jus frais ensemble après l’effort ! Et/ou en musique, il est prouvé que c’est d’avantage motivant et puis après une mauvaise journée ça aide à se vider, la musique a un réel impact sur notre humeur, tout comme la dépense physique.

La solution est également dans la pratique d’autres sport, en variant ceux-ci, surf, skate, natation, course, curling , yoga , VTT/vélo, babyfoot , roller,  même la Zumba !
Rester actif dès qu’on le peut c’est aussi une façon d’être prêt, d’éviter les blessures, et de se faire plaisir sans souffrir !

Mel a essayé d’écouter mes conseils, mais on ne sait pas si elle a bien tout compris ..??!!

« Voici ma vision d’une bonne prépa physique avant 4 mois d’hiver, qu’on espère rude !
Dans cette vidéo, j’ai travaillé tour à tour : le yoga pour la concentration et la souplesse, le travail mental de la visualisation pour être confiante en sautant un caillou, mes réflexes afin d’éviter les branches d’arbres dans la forêt enchantée, la chaise pour le gainage des jambons, j’ai aussi fait en sorte d’habituer mon corps au froid afin de pousser mon métabolisme à son meilleur niveau, une mise en situation ski et enfin, ma recette personnelle de smoothie spécial winter !
J’espère vous avoir donner envie de vous entrainer ! »

 

Sunday beachy sunday

Ah non, en fait c’était un vendredi, mais avec tous ces changements d’heures, je sais plus où j’habite.

En tout cas, les journées précédentes avaient été bien chargées et il me fallait trouver un petit moment pour moi, si possible pas affalée sur mon canap’ en mangeant des schokobons (oui mais c’est tentant quand même). J’avais envie de soleil, d’air frais et d’un peu d’eau de mer en ce début de mois de novembre rafraichissant.

DCIM100GOPRO

Armée de mon paddle, je file droit vers mon jardin la plage (tu t’la pètes) histoire d’aller ramer par cette belle journée ensoleillée. Bon, il se trouve qu’un thermique (vent de sud ouest) a eu la même idée que moi (j’aurais bien aimé qu’il reste chez lui à bouffer des schokobons).
Du coup, plan d’eau un peu foireux avec option clapot chiant, le genre qui a envie de t’envoyer à l’eau. Peu propice à la prise de vitesse et à d’éventuelles postures de sup yoga.

DSC_0559_editDSC_0585_editDCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Je m’en met plein les bras puis je rentre sur la plage.
Soleil in my face + température douce + plage quasi déserte, le parfait combo pour faire un peu de beach yoga. Je ne fais pas souvent du yoga seule (à part dans mon lit pour me détendre le dos avant de dormir) pour une seule raison : ayant une mémoire qu’on pourrait caractérisée de poisson rouge au stade le plus avancé qui soit, je me rappelle rarement des positions / enchainements qu’on fait en cours, surtout pour ceux où je me dis « aaah il fait trop de bien celui-là, essaie de t’en rappeler pour chez toi » = échec. Il y a toujours la solution des vidéos web, mais j’ai pas le temps encore passé le cap.
Bon j’arrive quand même à me rappeler des basiques, hein.

yoga_beach

Habituellement, quand je fais du beach yoga l’été, c’est avec une prof lors de cours collectifs.
Du coup là, je me suis retrouvée seule à côté de mon paddle, sur ma plage de sable jaune, avec quelques rares passants qui me regardaient déjà avec insistance (cf la tenue pas très discrète). Pendant quelques secondes, je me suis dit que mon petit trip yoga-alone-on-the-beach allait encore + attirer les regards. Je ne suis pas assez timide pour que ça m’arrête, mais je me suis faite la réflexion que ça pourrait être un peu lourd pendant un moment où je suis censée me tourner vers moi-même et mes sensations.

Je me suis rappelée alors un article lu récemment sur le blog Yogi Imparfaite (allez lire !) qui parlait aussi de la « crainte » du regard des passants.
De toute façon, le moment était trop parfait et après avoir planter la Go Pro dans le sable, je me suis mise à enchainer des postures simples histoire de dérouiller mon corps après cette folle semaine. En 10 minutes, j’étais complètement dans ma bulle et ça m’a fait un bien fou !

 

DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO
Dans le même temps, j’ai pu tester en conditions quelques pièces de la ligne ROXY Outdoor Fitness ; le top manches longues respirant force violette et le fameux leggings à palmiers de la collection Pop Surf, introuvable depuis cet été.
Grâce à un alignement des planètes aussi exceptionnel qu’inattendu, j’ai pu mettre la main les mollets sur ce leggings la semaine dernière. Mais ça c’est une autre histoire, que je vous conterai très prochainement ;)

DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO

NAMASTE :)

Un petit point sur le sucre blanc raffiné + une recette de gâteau sans gluten, sans produits laitiers et sans sucre raffiné

Dans cet article 2 en 1, Morgann vous explique pourquoi le sucre blanc tel qu’on l’utilise n’est pas hyper bon pour le corps et qu’en +, il y a pleins d’astuces gourmandes pour le remplacer facilement. Dans un 2ème temps, elle met ces conseils en application dans une recette de gâteau avec du sucre naturel non raffiné. Du « bon » sucre qui ne reste pas sur les hanches et dont le corps a besoin pour se booster !

Aujourd’hui je partage mes petits favoris pour sucrer mes plats.
Le matin pour le petit dej, ou même en faisant ma sauce bolognaise (recette des Meatballs et sauce bolognaise à venir), on a toujours besoin d’un peu de douceur !
Maintenant, pour bien faire les choses : allez dans votre placard dans la cuisine, trouvez votre sucre Crystal blanc Daddy, et mettez-le directement à la poubelle. Non, il n’est même pas bon pour le composte !
Le sucre raffiné (aspartame, sucre blanc, même sucre de canne – car la façon dont il est récolté fait qu’il perd tout ses bienfaits naturels) est ce qui peut avoir de pire dans l’alimentation moderne. Il nourrit les cellules cancéreuses, le diabète, et est très difficilement digérer car il ne peux pas se transformer en énergie sur le long terme. Bref vous le savez, le sucre raffiné est mauvais, et aussi moins cher que le sucre naturel non-raffiné. Donc adieu les donuts, les cookies, les pailles d’or de LU, le nutella* et tout et tout… Argh….

*Dans la rubrique Eat Well – Live Better, je vais aussi vous partager ma recette du Nutella facile et bon pour la santé (si si) ! Stay tuned.

Mais bonne nouvelle! La vie est quand même pleine de douceur ! On peut trouver plein d’ingrédients versatiles qui remplace le sucre blanc Begin Say!

1) Les dattes de Medjool (dates marocaines) sont le parfait ingrédient pour un snack sucré, ou pour sucrer votre lait d’amande ou vos smoothie gourmands

Prochainement : comment faire son propre lait d’amande ou de noix de cajou, recette des Protein balls sans cuisson pour les snacks

2) Sirop d’Érable est mon sirop favori… et ça tombe bien, il est parfait pour mettre sur du Porridge (petit dej’ a base d’avoine), ou pour faire du chia pudding.

Prochainement : recette du Chia Pudding

3) Le miel – valeur sûre, mais si vous êtes intolérant ou n’aimer pas le gout, penchez-vous sur du sirop d’agave ou érable et dates ! Le miel de Manuka est ce que je conseille pour faire le plein de vitamines et minéraux. Le miel de Manuka est spécial car il vient de Nouvelle-Zélande et les abeilles se nourrissent des fleurs de l’arbre ‘tea tree’. C’est ce miel que l’on utilise depuis la nuit des temps pour ses valeurs thérapeutique et réparatrice. Si vous comprenez l’anglais vous pouvez lire l’article sur Wikipedia (bah oui, évidemment, l’article n’a jamais été écrit en français…)

Prochainement : recette d’un exfoliant naturel avec du miel

Pour prouver que l’on peut faire un gâteau bien gourmand, sucré et sans sucre « mauvais », voici la recette à faire chez vous.

Le Sticky Sweet Pudding

Stickydate2Sans gluten, sans produit laitiers et sans sucre raffiné.

Ingrédients :
- 125gr de dates de Medjool
- 300ml d’eau bouillante
- 125gr de farine de sarrasin
- 2 bonnes cuillères à soupe de Rice Malt Syrup (http://www.amazon.co.uk/Clearspring-Organic-Rice-Malt-Syrup/dp/B0013G36WO) ou un mix Sirop d’Érable et miel manuka
- 1 cuillère de levure
- 2 œufs
- 60gr d’huile de coco (dispo au Biocoop ou Chez Naturalia)
- Vanille
- Une pincée de cannelle

Sauce
- 1 bonne cuillère à soupe de Rice Malt Syrup (ou sirop d’Érable)
- 1 bonne cuillère à soupe de miel manuka
- Vanille
- 60ml de lait de coco

Méthode :

Préchauffez le four à 180°C

Mettre les dates dans l’eau bouillante pendant 5 minutes.
Mettez l’eau et les dates dans un mixeur, avec le rice malt syrup (ou sirop d’érable/miel), les œufs, la levure, un pincée de sel d’Himalaya, et l’huile de coco fondue.
Mixez jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.

Mettez le tout dans un bol, et ajouter peu à peu la farine de Sarrasin. Mélangez au fouet.
Versez la pâte dans un moule à cake pourvu de papier cuisson.

Cuir au four pendant 30 minutes à peu près.

Pour la sauce

Dans une petite casserole mettez tous les ingrédients et laissez bouillir à feu doux (important) pendant 5-8 minutes jusqu’à ce que la sauce s’épaississe (elle doit avoir la consistance de la crème anglaise liquide)

Et voilà ! Servez votre part de gâteau bien chaud avec la sauce.
La sauce peu se conserver 5 jours au frigo et jusqu’à 1 mois au congélateur.

rain-blogC’est le gouter d’automne parfait pour regarder la pluie tomber !

 

Rencontre avec Marine MOANA – Interview.

Lors de mon périple bordelais, au détour de la boutique Roxy, Estelle (mon guide ouest touristique) et moi-même nous retrouvons attirées par des éléments de la déco. Marine s’approche alors de nous et nous explique que c’est elle qui a exposé ses créa ici, dans la boutique où elle bosse. On a adoré et j’ai décidé de partager ça avec vous !
10557353_10152943145509415_6834158706326751005_n
Marine, tout d’abord est ce que tu pourrais te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Marine et j’ai 24 ans. Concernant mes études, j’ai un Bac Littéraire avec option Histoire de l’Art, j’ai ensuite fait une mise à niveau en Arts Appliqués à l’école Immaconcept sur Bordeaux pour intégrer un BTS DCEV (Design Communication Espace et Volume).  A propos de ma vie professionnelle, j’ai commencé à travailler dès 18 ans à la boutique Quiksilver de Bordeaux Lac. J’ai dû mettre cet emploi entre parenthèse au bout de 3 ans pour pouvoir me consacrer à 100% à mes études. C’est donc depuis début octobre 2014 que j’ai ré-intégré Quiksilver, cette fois à la boutique Roxy du centre de Bordeaux ! 

Comment et quand as-tu commencé à dessiner ?

10348526_359553840868026_4175644098787735625_nDepuis l’obtention de mon diplôme ma vie quotidienne est beaucoup plus calme et aussi beaucoup moins stressante, ça me permet de prendre plus de temps et de recul sur ma passion du dessin. Ce nouveau rythme me permet de me documenter, de me ressourcer dans les univers que j’affectionne et qui m’inspirent. J’en ai profité pour créer une page Facebook : Moana Marine, afin de partager mes inspirations à un plus large public (autre que ma famille qui me soutient déjà énormément !).
J’ai une famille très artistique (peinture, sculpture …) et j’ai eu la chance de recevoir quelques gènes je crois AHAH, donc le dessin est venu très naturellement pour moi. Les études m’ont ensuite permis d’apprendre d’autres techniques et de me perfectionner, mais la perspective reste ma petite bête noire AHAH ! 

Parles nous de tes inspirations…

Mon univers est principalement centré sur le milieu naturel. On peut dire que je voue vraiment un « culte » à la nature, la mer et les animaux (en particulier la baleine) ! ça m’attriste d’autant plus de voir comment l’homme la détruit ! Ce sont des milieux et des éléments que j’aime observer et qui me donnent des idées pour mes futurs dessins. Je m’inspire aussi beaucoup de graphismes typiques des cultures et civilisations (le mandala qui est très présent dans mes créations, les motifs ethniques etc…)

1966925_10152943145579415_1941942930787380871_n10421198_10152943145569415_4467744739676599762_n

10443236_353493928140684_6248094936368585152_o

As-tu d’autres passions ?

Oui j’ai des passions autres que le dessin, depuis maintenant plus de 18 ans je fais du cheval. Les chevaux me reposent, ce sont des animaux qui donnent beaucoup à l’être humain.

Quels sont tes projets pour la suite ? Tes désirs quant à tes créations ?

Mes projets pour la suite … j’aimerais continuer à travailler dans le domaine du surf car c’est un milieu que j’affectionne plus que tout, mais j’espère un jour mettre plus à profit mon travail et mon univers ! Quant à mes créations… mon boulot à la boutique m’a donné deux belles opportunités : customiser une planche de surf et exposer mes créations aux yeux des clientes… Cette expo (NDLR : celle que nous avons vu dans la boutique) a été une chance pour moi et m’a permis de me rendre compte sur quel univers les personnes étaient les plus réceptives. J’espère vraiment que ces deux belles occasions vont se reproduire car ce sont des expériences enrichissantes ! Quant à mes désirs futurs, je souhaiterais développer la customisation de planches de surf / skate / snow !

10592868_354199301403480_5224173158882163743_n1907820_354199344736809_1911344293604668534_n10653757_354198781403532_7552864845017349786_n

Est-ce que tu as un mot de la fin pour nous toutes ?

J’aimerais vous remercier pour cet article et le temps que vous allez y consacrer. Continuez  votre blog, vos événements, à nous faire voyager dans vos récits et à conseiller une vie saine et naturelle !! Je n’ai plus qu’un mot à dire : ADOPTEZ LA PINK PACK ATTITUDE !!!

N’hésitez pas a lui demander une créa particulière, une idée farfelue, ou de décorer votre planche ! Elle vous répondra toujours très volontiers et c’est un plaisir d’échanger avec elle. Faites un tour sur sa page FB, ses créations y sont en vente, dont voici la dernière en date :

1614049_362562110567199_7724579921591343388_o

Merci Marine d’avoir répondu à nos questions ! Continue sur cette voie, la tribu PINK PACK te souhaite une belle et longue route artistique !

Women In Business #5 : Sarah et Kite Trip Planner

Pour cette 5ème interview sur le thème des femmes exerçant un métier lié aux sports de glisse, nous allons vous présenter Sarah et son projet de site internet communautaire pour organiser vos kite trips toute l’année.
Vous avez déjà certainement vu passer leur logo sur la toile, car leur communication web est plutôt active !

Les photos de cet article (sauf mention © KiteTrip Planner) ont été prises en fin d’été lors d’un petit trip kite-pédalo en 14m avec le crew au large de l’Espiguette … Pour l’occas’, on avait revêtu tee shirts et sunglasses aux couleurs de KiteTrip Planner grâce à Alizée, leur ambassadrice ! C’est très drôle dans la pétole, on recommande vivement l’expérience !!

Logo

Peux-tu te présenter ? (âge, lieu de vie, sports pratiqués)

Je m’appelle Sarah, j’ai 25 ans et j’habite dans le Morbihan, en Bretagne. Je viens de terminer mes études en marketing et communication (j’ai eu mon diplôme en mars cette année), qui m’ont permis de partir étudier et de vivre au Japon, à New York et à Bangkok et de beaucoup bouger. J’ai aussi vécu à Hossegor un bon moment, puisque j’ai fait mon stage de fin d’études pour Quiksilver.
Je suis passionnée de sports de glisse depuis gamine, j’ai fait beaucoup de voile à haut niveau, du windsurf, du snow, du ski, du surf et du kite. J’adore voyager et les sports de glisse sont un bon prétexte pour partir en trip.

DSC_0188© KiteTrip Planner

DCIM100GOPRO

Raconte nous ton histoire avec Kite Trip Planner, comment est née l’idée, le concept de ton site, a qui s’adresse-t-il ?

Kitetrip Planner c’est un site internet qui permet aux kiters de préparer leurs trips + facilement. L’idée est partie d’un constat : à chaque fois qu’on veut partir en trip, on galère à trouver les infos utiles. Elles existent sur le net, mais ce n’est pas toujours évident de les trouver, et d’y voir clair.
Du coup on a décidé de construire un site organisé, qui permette de réunir tout ce dont à besoin pour préparer son trip : des infos sur les destinations, sur les spots, sur les saisons, sur les écoles, sur les hébergements…
On essaie de répondre aux questions où et quand partir, où dormir et où apprendre.
Le site s’adresse à tous ceux qui veulent partir en trip, du débutant au confirmé, du célibataire au couple en passant par la famille, du jeune au moins jeune… C’est vraiment un site ouvert à tous les kiters, qui est également participatif puisque chacun peut apporter sa pierre à l’édifice en laissant son avis sur tel ou tel spot et donner des conseils aux autres kiters.

IMG© KiteTrip PlannerDCIM100GOPRO

Quelles sont les points clés de la réussite d’un tel projet ?

Chaque projet a ses particularités et ses difficultés, mais pour parler de Kitetrip Planner, je dirais que les points clés de la réussite c’est savoir :
- être organisé : il y a énormément de choses à gérer et à faire, sur 10 000 plans différents, donc pour avancer correctement il faut réussir à priorité et à garder la tête sur les épaules (on a des « To Do List » dans tous les sens, avec des degrés d’importance pour chaque nouveau chantier).
- rester motivé quoi qu’il arrive : c’est valable à mon sens pour tout type de projets. Ce n’est pas toujours facile de garder cette motivation et cet enthousiasme, surtout face aux obstacles, mais c’est une variable qui joue une part considérable dans la réussite de ce qu’on entreprend.
- savoir écouter les autres : on a crée ce site pour faciliter la préparation des trips de kite et apporter une solution qu’on espère utile. C’est donc à la base un projet qui est tourné vers la communauté kite. On l’a construit en apportant nos idées et notre touche personnelle mais tout le monde a une part à jouer dans cette aventure. On essaie d’écouter les idées, les conseils et les questions des autres car c’est ça qui nous fait avancer.

DSC_0039© KiteTrip PlannerDCIM100GOPRO

Tu es accompagnée de ton copain ? C’est un projet commun ?

En fait on a fait ce constat tous les deux, au fur et à mesure de nos voyages et l’idée est née progressivement. On adore tous les deux l’entrepreneuriat et le développement de nouveaux projets, on adore voyager, on adore kiter… C’est venu naturellement. Un peu avant la fin de nos études, on a décidé de s’y consacrer et de faire naitre ce projet qui murissait dans nos têtes depuis un bon moment.
On a bossé 8 mois intensifs pour développer l’idée, mine de rien c’est un boulot énorme ! Il faut poser sur papier tout ce qu’on a en tête, construire un business plan qui tienne la route, créer la marque, l’identité visuelle, créer une structure juridique, créer un site internet, l’alimenter (…), construire une stratégie marketing solide, gérer le budget, développer des supports de communication, entamer le démarchage commercial, se faire connaître… C’est un projet vraiment super complet qui nous apprend énormément, sur tous les plans.
Depuis le mois de Juin, Aimé (mon copain) bosse dans une boite de marketing digitale. C’est important qu’on ait un équilibre, notamment financier et puis il a trouvé un VIE (il va développer l’activité d’une boite française à l’étranger) donc normalement début 2015 on déménage à Barcelone.

_1150549© KiteTrip Planner

DCIM100GOPRO

La plus grosse difficulté que tu as rencontré pour y arriver ?

La plus grosse difficulté que j’ai rencontré (c’est encore le cas maintenant) c’est le fait d’accepter qu’on ne peut pas tout avoir, tout de suite. Les choses prennent du temps et c’est un travail de longue haleine. Il faut savoir être patient (ce qui n’est pas forcement mon fort). Il y a inévitablement des étapes, et les choses n’arrivent pas toujours  au moment où on le voudrait. Mais à priori c’est normal (en tout cas c’est ce qu’on n’arrête pas de me répéter).
Tout vient à point à qui sait attendre… :)

DCIM100GOPRO

En quoi le site est différent ?

Le site de Kitetrip Planner est différent car il est organisé, complet et qu’il est né d’une passion. Aujourd’hui il est complémentaire des forums, qui sont davantage dans la discussion , et des sites d’agences de voyages qui proposent des séjours kite. C’est toujours bien d’utiliser plusieurs supports pour préparer son voyage.
Il est différent également parce qu’il ne cherche pas à référencer tous les spots du monde (pour nous, les secret spots doivent rester secrets), mais plutôt à détacher les spots importants.
Notre but est de donner une vision générale des trips de kite, de prendre du recul. Ca nous fait une belle jambe de savoir qu’il existe tel mini secret spot à tel endroit, mais si on n’a aucune info sur la destination en général, sur les spots alentours etc, et bien on n’ira jamais. C’est mieux, à notre sens, de prendre les choses dans le bon sens et d’offrir une vision globale, vu du haut. Après à chacun d’aller explorer par ses propres moyens, c’est ça aussi le voyage…

DCIM100GOPRO

Êtes-vous allés sur la plupart des spots ?

Haha on a énormément voyagé mais de là à dire qu’on est allé sur la plupart des spots… On a seulement 25 ans, il nous reste encore pas mal de choses à explorer !
Mais c’est vrai qu’on a déjà beaucoup voyager, on a eu la chance de découvrir pas mal de choses avec nos familles, avec nos études, et puis notre vie est axée sur le voyage et la découverte de nouveaux endroits.
Pour ce qui est des destinations qu’on ne connaît pas, on se repose sur des kiters qui ont l’expérience de ces spots, on recroise avec ce qu’on peut lire, avec ce qu’on nous raconte etc . C’est un vrai travail de fourmis ! Le site est en perpétuel mouvement, on est sans cesse en train d’adapter et d’actualiser le contenu.

DSC_0125© KiteTrip PlannerDCIM100GOPRO

Ta destination préférée ? Tu es plutôt vague ou flat ?

Difficile à dire. Bon pour commencer, mon home spot, en Bretagne. C’est juste le meilleur endroit du monde, où je me sens super bien, et où je navigue depuis toujours.
Ensuite j’ai adoré Barra Grande, au Brésil. On a fait un long trip en remontant la côte, et c’est l’endroit que j’ai préféré. Simple et authentique, avec peu de tourisme. On dormait chez des gens adorables, qui nous préparaient des petits dej’ de folie tous les matins, on kitait comme des acharnés dans un décors de fou, on a fait des downwinds de dingue. C’était magique.
J’ai aussi adoré notre dernier trip à Maurice en mai / juin. On a fait les spots de la côte Est pour changer du Morne et franchement c’était juste incroyable.
Jusqu’à présent on était plutôt flat et freestyle (généralement quand il y a de la houle on range le kite et on prend la board de surf) mais on est en train de se mettre aux vagues en kite, c’est une autre dimension qui nous tente vraiment.

1002329_542367682467588_1569477064_n© KiteTrip Planner

Quels sont vos projets pour la suite ?

Oh la, des projets on en a des tonnes ! On va voyager à fond, cet hiver on a pas mal de trips de prévus avec Kitetrip Planner, c’est vraiment cool. On devrait aussi déménager à Barcelone, on adore vivre dans de nouveaux endroits, c’est super enrichissant à chaque fois. On va continuer de développer Kitetrip Planner, là aussi il y a plein d’idées en perspective. Et puis on va rider autant que possible et continuer à profiter de la vie !!

IMG3

Un petit mot pour toutes ces filles qui aimeraient débuter le kite et qui n’ose pas ?

Pour être passée par le windsurf et le surf, je peux dire que le kite est juste super accessible ! C’est un chouette sport, qui devient vite addictif et qui permet de voyager et de rencontrer du monde. Il ne faut pas hésiter à essayer, c’est comme ça qu’on se rend compte si on accroche ou pas (mais généralement on accroche) !! Et puis pour les filles c’est parfait, ça fait les abdos sans trop muscler les bras (contrairement à ce qu’on croit souvent au début)

Un conseil pour les girls qui souhaitent emprunter ce type de parcours ?

Monter un projet c’est ce qu’il y a de mieux au monde (ou presque…). C’est super challenging mais tellement enrichissant. Donc mon conseil c’est vraiment d’y aller, et d’y croire. Quoi qu’il arrive, je suis persuadée qu’on ressort de là plus fort et avec plus de recul sur les choses. Ca ne peut que nous faire avancer :)

DCIM100GOPRO

Merci beaucoup Sarah, d’avoir répondu à nos questions ! On te souhaite un belle route professionnelle et surtout une vie bien remplie de voyages et d’aventures ;)

KiteTrip Planner, le site
KiteTrip Planner, la page Facebook

#CheckYourSelfie

Le mois d’octobre touche à sa fin et voici notre participation à la grande campagne Octobre Rose de Keep A Breast !

10257235_10152277493681286_2560969018599871665_oOctobre est un mois primordial dans la prévention du cancer du sein. Keep A Breast met en avant le fait que, même jeunes, les femmes peuvent être touchées par cette maladie. Il faut donc prendre l’habitude de palper soi-même sa poitrine régulièrement, afin de savoir détecter une anomalie le jour où elle se présente.

Une détection précoce du cancer du sein, c’est un combat + facilement gagné contre cette maladie.

10514531_10152315881116286_5281639134968482751_n

Sur leur site, Keep A Breast nous propose la notice explicative pour ce mouvement de l’auto-palpation, à base de 3 doigts qui font des petits ronds sur toute la zone poitrine / aisselle afin de vérifier si une petite boule n’est pas venue s’installer au mauvais endroit au mauvais moment.

« Check Your Selfie » est donc leur campagne lancée depuis le 1er octobre.
Check Your Self, en bon français, veut dire « Vérifie-toi toi-même ». L’auto-palpation comme arme contre le cancer du sein.
Et « Selfie« , vous connaissez tout(e)s, c’est cette grande tendance à se prendre en photo soi-même avec son tel, n’importe quand, mais de préférence pas le matin au réveil, la tête dans le cul-cul.

Pour diffuser ce geste et communiquer sur l’importance de la détection précoce du cancer du sein, Keep A Breast a lancé ce défi à toutes les femmes :
Réaliser un selfie et le poster sur ses propres réseaux sociaux avec le hashtag #CheckYourSelfie, afin de regrouper toutes ces photos sur ce thème. (On fera un cours magistral de hashtag un peu + tard, pour les ignorantes de ce néologisme datant de 2009)
Sur cette photo, vous devez avoir les 3 doigts de la main droite posés sur le cœur. En la postant, vous ‘hashtaguez’ #CheckYourSelfie et nominez 3 personnes à reproduire la même chose.

10394122_10152287390281286_5764917018774317644_n

Pour l’occasion, KAB a également lancé son application mobile vous permettant entre autre de configurer un rappel par mois afin d’effectuer cette auto-palpation. Téléchargez-la sur l’App Store et autres plateformes mobiles.

10712371_10152403275738317_7237133132727813454_o

Ça nous aura pris le mois entier, mais on a toutes fait notre #CheckYourSelfie aussi :)

BeFunky_G0691150Alizée ride ses eaux turquoises côte d’azuriennes

10721157_10154647610925532_1122473894_n_editMorgann ride les kangourous depuis son expat’ en Oz

10363019_10152290338986825_2138246431_n_editMag ride son home-cable

10749397_10152741609416075_1553981197_n_editLulu ride les trains entre Paris et les Landes

momoMomo, le cavalier sans tête, ride sa monture à roulettes

DCIM100GOPROEt moi je ride mon jardin avec mon cerf-volant

Retrouvez-nous d’ailleurs samedi prochain (1er novembre) au shop The Fat Monkeys pour fêter ses 6 ans ! Pleins de stands de marques, d’animations, et même de la vraie neige pour fêter l’arrivée de l’hiver ! Youpi ! On y sera avec un stand Keep A Breast pour organiser un shooting #CheckYourSelfie géant et vous parler en direct de la fondation !

N’oubliez pas de participer au concours Bloody Marie encore en cours !

C’est bon, vous pouvez retourner à vos occupations maintenant ;)