… Mais c’était sur les relevés de vent des championnats de France freestyle à Canet en Roussillon (66) il y a 2 semaines.
On pourra le dire : « on a fait du freestyle dans 45 nœuds ». Enfin freestyle est un bien grand mot. Voilà le spot, ça donne envie :

apocalypse2-blog

Soyez pas jaloux.

En gros à Canet, c’est tout ou rien.
Samedi / Dimanche = 0 nœuds
Lundi / Mardi = 50 nœuds
Bim

beach

Mel / Clem / Mathilde : le Pink Pack en mode « il fait fresh » sur fond de Canigou enneigé. On avait beau ne pas regarder, la neige à l’horizon n’arrangeait pas nos affaires de frilosité !!!

Pour notre première participation aux championnats de France, on peut dire que lebriefing riders by night à 7h30 du mat’ nous a fait tout drôle. C’était lundi matin, il faisait nuit, 2°C dans nos cœurs, et pas bien plus à l’extérieur.
Le comité de course, un peu stressé par les conditions annoncées, nous donnait les dernières recommandations. Dont la fameuse déportation horizontale, critère de notation. « T’inquiètes bobinette, on va se faire déporter sans souci » 🙂

Des riders un peu fous se mettaient à l’eau alors que les premiers rayons ne chauffaient même pas l’horizon. (Promis, c’était la dernière rime).

Avant qu’il ne fasse jour, le vent nous semblait tout à fait correct. Un bon 20-25 nœuds balayait le spot de manière off. Mais il se tramait quelque chose avec le soleil…
3 rayons plus tard, on avait pris 10 nœuds de plus, le vent s’orientait side-off sur le spot, prenant soin au préalable de passer au-dessus de la ville, histoire qu’on sente mieux les rafales.

Lundi 8H23 AM / 40 noeuds de moyenne : le moment idéal pour lancer juniors et femmes dans la compétition ! Yeaaapi

Comme à notre habitude, nous étions prêtes et entraînées depuis des mois.

summer

Le choix de la taille de l’aile était plutôt facile. Tu prends ton plus petit kite (sachant qu’il ne le sera quand même pas assez) et tu pompes. C’est à ce moment que le cerveau prend des décisions saugrenues telles que :
– « et si je ridais avec les ailes de mon ancien sponsor ? »
– « et si je testais un nouveau réglage une minute avant mon heat ? »

Résultats Simple Élimination =
– Mathilde décide dans son 1er heat de relacher sa board à la mer. C’est gentil mais ça marche moins bien pour tricksifier. Et ça marche pas du tout pour passer le 1er tour.
– Je perd 6 minutes sur 7 à chercher de la puissance dans mon aile réglée de manière aléatoire. Ça non plus, ça marche pas du tout pour passer le 1er tour.
– Clem tire son épingle du jeu et de ses friset’. Ça, ça marche bien pour passer le 1er tour, yeah ! Mais pas le 2°, shit. Elle sauve l’honneur du crew quand même.

Lundi 9H13 AM / 45 nœuds : merci, à demain, vous pouvez retourner vous coucher. Ou aller vous connecter au McDo.

clem_mathilde-blog

Vers midi, quand les rafales ont atteint 60 nœuds, le directeur de course a suspendu la compétition. Juste avant de lancer les heats messieurs. C’est dommage ils avaient l’air tellement motivés par les conditions.

Mardi 11H AM / 35 nœuds et de sacrés molles : Lancement de la double élimination.

Résultat =
– Je passe le 1er tour, et échoue au suivant face à Sarah qui me pose un joli blind sous les yeux.
– Au tour de Clem de se faire stopper à son 1er tour (c’est beau la pink solidarity)
– Notre petit poulain Mathilde se sent d’humeur à gagner chaque heat et on assiste à sa remontée fantastique dans le tableau pour atterrir à la 3° place. On est à fond avec elle, et on attend impatiemment le dernier heat femmes pour que le tableau de la double soit validé, assurant la 3° place au classement général à Mathilde.

mathilde_spot-blog

Mathilde est déjà une star sur le spot. Les médias ne cessent de la réclamer, elle accorde finalement son itw au chanceux Ben Paillard de Stance Mag :mathilde_stance2-blog

mathilde_stance1-blog

Malgré nos incantations, le vent tombe 10 minutes trop tôt, le dernier heat devant départager Claudine et Caro pour la première place ne peut pas être lancé.
Drame, désespoir. Les conditions du lendemain sont peu réjouissantes. Le classement de la simple élimination sera donc pris en compte.
Rater un podium de 10 minutes, c’est une bonne raison d’arrêter le kite non ?

Un énorme bravo à Caro qui brille sur ces championnats de France freestyle 2010, comme elle a brillé sur ceux de la longue distance. 2 jours plus tard elle était aussi en Argentine pour remporter les championnats du monde en Race. On dirait bien que c’est son année !

caro

Évidemment, ces championnats ne seraient pas validés sans une bonne chouille des familles pour clôturer ces folles journées, signée Tshotsh, what else. Là par contre, aucun souci de réglage ni de timing, Pink Pack always in da place.

night

Un grand bravo à toutes les nénettes qui ont affronté des conditions apocalyptiques, avec mention spéciale aux calédoniennes qui se pensaient en trip au pôle nord. See ya next year !!
Un grand bravo à nous-même pour le meilleur résultat qu’on fera l’an prochain.
Un grand bravo à vous d’avoir tout lu.

PS : on recrute des caddies pour l’an prochain. Envoyez CV + LM à pinkpackcrew (at) gmail.com