Aujourd’hui on vous parle de Stand Up Paddle !
Beaucoup d’entre vous le pratiquent déjà occasionnellement ou ont leur propre matériel. Pour celles qui voudraient s’y mettre, en complément de pratiques comme le kite ou le surf, ou tout simplement qui n’ont jamais mis les pieds sur une board, on vous propose un guide en 2 parties vous permettant de comprendre rapidement les règles du jeu de ce nouveau monde !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-66

C’est parti pour ce premier Pink Pack guide à usage des SuperWomen
/// Option Stand Up Paddle

Si vous ne connaissiez pas l’activité avant, vous n’avez pas pu passer à côté l’été dernier ! Multiplication des bases de location X intérêt des grands médias pour l’activité X avancées matérielles = explosion du SUP !

Reprenons les bases !

L’origine du ‘surf debout à la rame’ remonte aux années 1960 à Hawaii. Rapidement dépassé par l’arrivée des planches courtes, l’activité reste plus ou moins en sommeil jusqu’en 2004, date à laquelle, tel Fumsec le phoenix de Dumbledore, le SUP renait de ces cendres ! A Hawaii toujours.

Ensuite, il faut bien comprendre une chose : en France, on adore s’emméler les pinceaux !
Quand quelqu’un vous parle de « Seup » (prononciation de S-U-P comme les ‘ricains), « Supe » (prononciation frenchy de S-U-P), « Paddle » (alors qu’on est bien d’accord, paddle = rame), « Stand Up », ou encore « Gondole vénitienne » (un touriste de la France profonde peut faire l’amalgame) … en fait tout ça c’est pour dire la même chose : le Stand Up Paddle !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-79

Le succès du Sup : une pratique accessible !
Etant co-PDG d’une petite base itinérante de Sup dans le sud de la France, prof de Sup et de Sup Yoga, j’ai guidé des clients de 8 à 83 ans seuls sur leur planche !

Ce qui est bien avec le Sup, c’est que chacun le pratique à son niveau et y trouve du plaisir ! Assis, à genoux, debout ; vous aurez rapidement des sensations de glisse ! Du loisir à la compétition, vous pouvez aussi multiplier les façons d’utiliser votre sup !

Diversifiez les lieux de pratiques et les paysages : en mer, en étang, en lac d’altitude, en rivière. Changez de décor et explorez de nouveaux horizons !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-81

Une pratique sportive et de bien-être
Les bienfaits du sup sont nombreux. En tant que sportive, vous y trouverez un moyen de faire du training en harmonie (le sup est un sport complet, qui fait bosser chaque partie du corps en profondeur) et du cardio. Dans le cas contraire, vous trouverez une activité pour vous remettre en forme tout en douceur et de façon complète.

Le gros avantage c’est de travailler la proprioception et les muscles profonds sans s’en rendre compte. Il faut bien sur adopter la bonne posture : pieds écartés largeur de hanche, genoux légèrement fléchis, bassin en légère rétroversion, dos droit et épaule baissées.

La connexion avec la nature est immédiate, le ballottement de l’eau, l’air pur et la sensation de grands espaces vous apportent un bien-être incroyable !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment apprendre le Sup ?
Le Sup ne demande pas un apprentissage spécifique comme le surf ou le kitesurf ; vous pouvez vous faire plaisir rapidement et en toute sécurité.

Toutefois, histoire d’acquérir les bons réflexes, la bonne posture et la bonne technique de rame, vous pouvez vous rapprocher d’un centre de location & cours.

Les locations sont souvent guidées : le coach vous donnera à terre les clés de la réussite : le bon écart de bras sur la rame, la position sur le sup, la technique de rame simple etc.

1h de cours avec un coach diplômé vous fera progresser très rapidement. Il pourra vous apprendre à vous déplacer sur le sup et effectuer ce qu’on appelle le « virage de race », apprendre à ramer vite / face au vent etc.

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-117

— — —

Si vous souhaitez découvrir le Stand Up Paddle, rendez-vous pendant nos events Pink Pack Summer Session au printemps et à l’automne (Voir calendrier et lieux ici) ou tout l’été du côté de Montpellier avec la Pink Pack School !

— — —

La prochaine fois, on vous expliquera comment bien choisir votre matos et les règles de sécurité !

— — —

© Vanessa Andrieux